La créativité, 5 bonnes raisons de lui donner une place centrale dans votre vie

 

Vous admirez les gens créatifs et vous regrettez de ne pas en faire partie ? Vous croyez que la créativité est un don réservé à quelques élus ? Vous ne concevez pas ce qu’elle pourrait vous apporter dans le quotidien ?

 

Et si la créativité était un don naturel de tout être humain ? Et si la créativité pouvait vous aider à vivre mieux au quotidien ? Et si votre créativité vous permettait de faire une différence dans le monde ? Et si elle vous permettait de réaliser vos rêves ? De résoudre vos difficultés ? De vous aligner ?

 

La créativité est certainement l’un des sujets autour duquel nous avons le plus de croyances limitantes et erronées. Nous en libérer nous permettra de lui redonner sa juste place dans nos vies, une place centrale.

 

 

Vous avez dit créativité ?

 

Enfant, la créativité est là, présente à chaque instant. Son ingrédient principal, la curiosité, pousse le petit être humain à explorer, essayer, recommencer, inlassablement, encore et encore.

 

L’enfant joue et, à travers son jeu, découvre le monde. Son jeu est spontanément créatif. Quelques blocs et il construit des tours ; un morceau de bois, un caillou, une ficelle et il invente un jeu ; une chemise, un chapeau et il se crée un monde dans des jeux de rôles.

 

La créativité est une fonction naturelle et innée de l’être humain. Elle se manifeste comme une pulsion à innover dans son rapport à la réalité. La créativité s’organise à partir du vécu comme une sorte de langage unique et singulier. L’acte créatif est toujours le résultat expressif de l’acte de vivre.

 

Si nous pensons à l’enfant en bas âge, ceci est une évidence. L’enfant vit, explore la réalité et cette pulsion à innover le pousse à créer. Il utilise tout ce qu’il rencontre sur son chemin : des choses que l’on met à sa disposition (papier, feutres, blocs de bois, …) mais aussi les choses qu’il trouve et associe librement sans que personne ne lui ai jamais enseigné (cabane, jeux de rôles, ...).

 

A l’âge adulte, l’évidence n’est plus là. Plusieurs raisons expliquent cela.

 

Avançant en âge, nous nous sommes dédiés aux « choses sérieuses » : acquérir des diplômes pour légitimer nos compétences et nous préparer à une vie professionnelle. Malheureusement cela a surtout consisté à être capable de réussir des examens et des tests, à montrer notre capacité à reproduire des protocoles, à mémoriser et mettre en pratique des théories. Et notre belle créativité est passée à la trappe.

 

L’autre raison vient du préjugé véhiculé par notre culture qui établit une distinction entre les créateurs, les artistes, les innovateurs et les gens ordinaires. 

 

Pourtant, notre créativité fait partie de notre Essence d’être vivant. La biologie le montre. Les organismes vivants font preuve de créativité  pour s’adapter aux changements et c’est ainsi que les espèces disparaissent, se transforment, apparaissent.

 

 

Il ne faut pas confondre Art, créativité et besoin d’expression.

 

L’art est issu d’un savoir faire et est l’expression par l’artiste d’un idéal esthétique et d’un message. L’artiste communique avec son public.

 

La créativité, lorsqu’elle est intacte, est le résultat de l’acte de vivre. On parle alors de créativité existentielle. Tout être humain connecté à la Vie, à ses ressentis, à ses aspirations, à ses besoins, à ses valeurs, va naturellement poser des actes créatifs afin de les exprimer. Dans le film documentaire « Demain », les réalisateurs montrent les projets de personnes qui ont développé leur créativité existentielle dans différents domaines (énergie, éducation, politique, agriculture, économie) pour répondre en même temps à leurs aspirations, leurs besoins, leurs valeurs propres et aux défis à surmonter en ce début de XXIème siècle.

 

La créativité existentielle rejoint un besoin essentiel de l’être humain, celui d’exprimer qui il est. L’Homme a un besoin fondamental, le besoin d’expression. Là aussi, il suffit d’observer l’enfant, il passe sa journée à s’exprimer. Il explore différentes voies. C’est son besoin d’expression qui est à la base de son apprentissage du langage, de ses premières traces sur le papier, de ses premières constructions. L’être humain a besoin d’exprimer sa singularité. A l’âge adulte, il reste parfois des traces de cela dans les hobbys : c’est là qu’on s’accorde, en marge de sa vie sérieuse (professionnelle et familiale), deux heures pour aller chanter, peindre, danser, ou …

 

 

Réhabiliter la créativité.

 

Personnellement, j’ai eu la chance de fréquenter l’école Decroly étant enfant où une grande place était laissée à l’expression, à la curiosité, aux recherches personnelles. J’ai pu vivre pleinement mon besoin d’expression et ma créativité existentielle. Mais, arrivée à l’adolescence, j’ai changé d’école et je suis allée dans un collège jésuite où j’ai certes, accumulé des savoirs et des compétences, mais où j’ai aussi été coupée de toute initiative, de toute créativité, de toute expression.

 

Mon parcours de vie m’a montré qu’en faisant les Beaux-Arts, ce n’était pas tant l’Art qui était important pour moi, comme je le pensais initialement, mais plutôt la nécessité de renouer avec mon besoin d’expression et ma créativité. C’est cette prise de conscience qui fait qu’aujourd’hui, dans l’accompagnement que je propose, en individuel ou en groupe, la créativité occupe une place centrale car cette nécessité n’est pas quelque chose qui m’est propre mais bien une nécessité universelle.

 

Je me suis formée à l’art-thérapie et j’ai délaissé cette pratique. Je suis en effet convaincue que c’est un détournement de la créativité de ses fonctions véritables : la reconnexion à soi et à la vie, l’harmonisation, l’expression de soi et l’action. L’expression et la créativité produisent de toutes façon des effets « thérapeutiques » si quelque chose a besoin de se transformer. Mais l’accent ne doit, à mon sens, pas être mis là.

 

 

La créativité, un outil de reconnexion et d’harmonisation.

 

Au départ, pour de très nombreuses personnes, il s’agit d’abord de se reconnecter à elle-même, à leurs émotions, à leurs besoins, à leurs valeurs et à leur créativité et besoin d’expression. L’essentiel est alors d’offrir un cadre qui est plutôt un espace d’exploration qu’un nouveau lieu d’apprentissage, un espace de non jugement plutôt qu’un espace d’évaluation et de comparaison. Il ne s’agit pas d’enseigner des techniques de danse, d’écriture, de peinture mais de mettre ses média à disposition d’une manière telle que la personne se sente d’emblée compétente. Au fil des séances, la personne découvre avec étonnement la richesse de son monde intérieur, la force de sa créativité, le plaisir d’exprimer sa singularité et d’être reconnue dans cela par ses pairs qui partagent cet espace avec elle. Elle découvre aussi combien, à travers ces médiums, elle a la possibilité d’exprimer ses dualités, ses questionnements et d’y trouver un lieu d’harmonisation. Elle découvre enfin un moyen unique de se reconnecter à la Vie en elle, à ses intuitions profondes, à ses aspirations qui émergent tout naturellement. La créativité à travers ces média devient un outil utilisé, chez soi, au quotidien, pour faire face aux questions, aux émotions ou à un besoin d’alignement.

 

 

La créativité, un outil de résolution, d’expression et d’action

 

Ayant recontacté sa créativité, son besoin et sa capacité d’expression, c’est petit à petit, qu’à l’extérieur de l’espace protégé des ateliers ou des séances, la personne va spontanément, naturellement, utilisé sa créativité existentielle dans des situations de vie, dans la mise en place d’un projet qui lui tient à cœur.

 

La personne a alors réintégré la créativité comme une fonction naturelle et la met au service de l’expression de qui elle et de sa singularité. Elle l’utilise comme un outil d’action dans sa vie : outil de résolution de problème et outil de mise en œuvre.

 

 

Conclusion

 

La créativité est une fonction naturelle majeure de l’être humain. Elle a besoin de retrouver sa place dans nos vies : une place centrale. Elle est au cœur de notre besoin et de notre capacité d’expression et d’action. Elle amène avec elle harmonie, résolution, confiance.

 

Elle est aussi ce dont notre société en mutation a le plus besoin pour assumer la transition et la mise en place de nouveaux modèles.

 

Je ne peux que vous inviter à OSER votre créativité :

  • en séances individuelles, pour faire face à une problématique ou une situation personnelle 
  • lors d’ateliers ou de stages, pour réhabiliter et réintégrer la puissance de la créativité dans votre vie.

 

A vous de sentir si c’est le mouvement (danse), la peinture, ou une approche pluridisciplinaire (mouvement, collage, peinture, écriture, visualisation) qui vous appelle.

 

Dans la créativité se trouve la semence de l’harmonie, de la paix et de la joie. La créativité ne doit pas exister en marge de votre vie, elle doit en être le centre.

 

 

Capucine LeVie

SUIVEZ-NOUS